Obtenir des liens en dur

Article publié le 16 avril 2011 par vip-annuaire.com Laisser une réponse »

Le webmaster habitué ou confirmé le sait, le classement sur les moteurs de recherche du web est très important, et déterminera au final la réussite ou non ainsi que la popularité de site internet.

La pourrait s’expliquer premièrement en mentionnant le fait qu’il n’est bien évidemment pas en nofollow et dans un second temps par le fait qu’il soit « propre » ce qui revient à dire qu’il soit sans redirection douteuse ou changement de l’url d’origine.

Ces fameux liens s’obtiennent principalement en mettant en place un échange avec un site partenaire du votre. Dans l’idéal il faut choisir un site ayant un thème assez proche ou tout du moins traitant de temps en temps le sujet majoritaire chez vous. Le lien dur peut également s’obtenir par le biais d’offres ou de programmes spécialement étudiés pour cela, ainsi vous augmentez vos chances d’obtenir un bon backlink de qualité qui sera pris en compte.

Naturellement, nous vous suggérons un programme spécialisé fait maison disponible après acceptation de votre site sur l’annuaire vip et qui s’intitule « Sites à découvrir » au passage. Ce programme qui vous est proposé possède la particularité uniquement d’offrir un nombre potentiellement infini de liens en dur vers votre site et cela est réalisable par la mise en place d’un lien toujours en dur pour votre site web. Cerise sur le gâteau, ce lien est également assorti d’une image ou plus précisément capture de votre site pour maximiser les visites des internautes.

Plus de précisions à cette adresse : http://www.vip-annuaire.com/decouvrir.html

 




2 commentaires

Les commentaires sont tous en dofollow !
  1. dit :

    Il faut aussi savoir que les robots des différents moteurs de recherche indexent plus facilement les liens en JavaScript depuis quelques années.

  2. dit :

    Dans le cadre d’une mission de netlinking, le référenceur doit essayer d’obtenir des liens en dofollow (annuaires, blogs, forums, digglike, etc.) mais également en nofollow (très largement utilisés par les réseaux sociaux : Facebook, Twitter etc.).